Kawa Therapy

30 novembre 2017

J-6

enhanced-buzz-771-1258046239-115

 

Super affiche trouvée ici

Le délicieux compte à rebours a commencé. Intense car je ne suis jamais vraiment sereine avant les départs mais excitée comme une veille de Noël (ici au propre et au figuré). Dans un peu moins d'une semaine, nous partons pour le Pérou et la Bolivie!!! ça fait longtemps qu'on a pas fait un voyage aussi loin. 9 ans depuis le Brésil! Bien sûr depuis nous avons eu la chance de faire d'autres beaux voyages au Canada, en Norvège... mais rien d'aussi dépaysant que l'Amérique du sud.

Ce sera une première pour les enfants. Mon homme lui connait bien puisqu'il y a grandi. Ce sera pour lui un retour aux sources sûrement assez émouvant. Pour moi ce ne sera pas non plus une totale découverte car je suis déjà allée dans plusieurs des sites que nous allons voir, mais il y aura aussi beaucoup de nouveautés! J'ai tellement hâte de voir le salar d'Uyuni dont j'entends parler depuis si longtemps! Il me tarde de pouvoir poster ici tous ces magnifiques paysages qui nous attendent. Une jolie façon de fermer un chapitre pas si génial de nos vies. 

Aujourd'hui, je suis venu au bureau avec mes chaussures de treck, histoire de les assouplir un peu et de me mettre déjà dans l'ambiance... et ce soir on regardera Cuzco de Disney (j'adore ce dessin animé!).

Happy me!

Posté par Ecoquillette à 10:57 - Commentaires [0]
Tags :

27 novembre 2017

Chacun cherche son chat

IMG_20171114_201536_709

 

On a frolé la catastrophe. Suzanne a fait une escapade de plusieurs jours il y a quelques temps à mon grand désespoir. Alors que tout allait (enfin!) bien dans nos vies, j'y ai vu tout de suite un mauvais signe puisque ce chat EST un signe à elle seule (allez voir ici). Les enfants ont beaucoup pensé à elle pour la faire revenir. Ils ont même préparé un petit autel avec bougie, encens, photo du chat et son petit collier (car la belle l'avait arraché en se carapatant!). Je l'ai retrouvée en pleine nuit en errant, dans les rues froides, mon bonnet visé sur les oreilles et un bol de croquettes à la main. Elle devait être sur le retour : elle est venue vers moi au bout de 5 min. 

Le matin, les enfants ont bondi de joie bien sûr. Le cadeau de Suzanne était finalement là: les enfants ont renforcé encore un peu l'idée que la pensée peut tout et qu'ils ont un réèl pouvoir sur leur réalité. Et moi, j'y vois maintenant un excellent signe (;)) et une belle leçon: faire confiance et arrêter d'avoir peur pour tout. 

 ps: une leçon bien à propos alors que nous décollons dans 8 jours!

Posté par Ecoquillette à 19:30 - Commentaires [0]
Tags :

09 novembre 2017

Mercreding à la Bambouseraie

20171010_Bambouseraie anduze (13)

20171010_Bambouseraie anduze (9)

20171010_Bambouseraie anduze (18)

20171010_Bambouseraie anduze (33)

20171010_Bambouseraie anduze (43)

IMG_20171109_155653

20171010_Bambouseraie anduze (64)

20171010_Bambouseraie anduze (67)

20171010_Bambouseraie anduze (37)

20171010_Bambouseraie anduze (72)

20171010_Bambouseraie anduze (83)

20171010_Bambouseraie anduze (90)

20171010_Bambouseraie anduze (20)

 

 

A la louche, je dirais que ce post a environ un mois de retard. Depuis on a rangé les shorts (enfin!), même s'il ne pleut toujours pas. Ne crois pas que c'est par flemme de te rendre visite ici. C'est juste que deux choses fondamentales ont changées.

La première c'est que je m'évite le maximum de contraintes et que tant que je n'agis pas par pur plaisir, je préfère ne pas agir. C'est peut-être un peu radical voire égoiste mais crois-moi, j'en ai besoin et j'assume pleinement (rappelle toi le coup du max à oxygène en avion: pour bien s'occuper des autres on s'occupe d'abord de soi!). Et parfois, venir ici, charger les photos, écrire ça me demande un peu plus d'énergie que je n'en ai à disposition au moment M.

Ensuite, mon temps a été plus que bien utilisé depuis un mois car, je t'en parlerai peut-être mieux un jour, je suis à nouveau étudiante et en tant qu'étudiante enthousiaste (et passionnée!), je passe beaucoup de temps à "bucher".

Les derniers mercredis ont donc été plus remplis par de l'intendance que par des sorties sympas (mais on se rattrapera en décembre, là aussi crois-moi). 

Donc, en ce beau mercredi d'octobre, nous voici donc les kids et moi partis en pélerinage à la Bambouseraie d'Anduze. Pélerinage car c'est là, qu'on s'est rencontrés mon homme et moi  ( il parait que la majorité des couples se font au travail, ça a été vrai pour nous en tout cas). Depuis, bien sûr, nous ne travaillons plus sur ce beau site, ni lui, ni moi, mais un petit retour aux sources est toujours le bienvenu et ça fait plaisir aux enfants. 

Il y a quelques nouveautés depuis que nous l'avons quittée. Le réaménagement du jardin d'Eugène Mazel plutôt réussi, le petit coin zen au coeur des bambous... C'est vraiment une promenade idéale avec les enfants. ça les a beaucoup inspirés puisqu'ils se sont mis à croquer le paysage sur leurs carnets spontanément (carnets qu'ils prennent à ma grande surprise régulièrement, pourtant, il est bien loin le temps où j'en faisais autant!).              Encore un lieu pas trop loin de chez nous qui me fait dire noter sur Insta #jhabiteoutuparsenvacances !

Posté par Ecoquillette à 19:48 - Commentaires [0]
Tags : , ,

04 octobre 2017

Mercreding: au ventoux

20170927_151838.jpg

20170927_134608.jpg

IMG_20170927_155107_064.jpg

20170927_150922.jpg

IMG_20170929_155318

20170927_133444.jpg

 P1150489

P1150496

IMG_20170929_155226

P1150504P1150510

P1150499

Ce qu'il y a de bien avec cette décision de n'avoir rien de programmé à l'avance le mercredi, pas de judos-danse-musique-que sais-je, c'est qu'en fonction de l'humeur on peut au choix buller toute la journée, s'occuper de l'intendance (comme aujourd'hui) ou partir à l'aventure. Mercredi dernier, c'était pique-nique au sommet du Ventoux. On était partis pour une petite rando mais une fois en haut les 9°C nous ont bien calmés et on est redescendus de 500m pour une petite balade plus courte en forêt. Grand air, jaune d'or de l'automne, rencontres sifflantes. Tous les trois (et quelques cyclistes), on était bien et personne ne pensait à l'école et au travail du lendemain. A chaque jour, convient son petit plaisir.

Posté par Ecoquillette à 22:33 - Commentaires [0]
Tags : ,

22 septembre 2017

Mercreding

IMG_20170913_162004_100

P1150421 (2)

P1150429 (2)

P1150437 (2)

P1150439 (2)

P1150462 (2)

IMG_20170913_162459_909

 

Lorsque nous sommes allés en Cévennes pour visiter le merveilleux Jardin des Sambucs (c'était ), il y a quelques temps, les enfants ont eu une belle surprise en descendant à la rivière pour ce qui a probablement été la dernière trempette de la saison. En traversant un troupeau de brebis qui lui aussi profitait du paysage, Ulysse a découvert une brebis qui allait mettre bas, cachée entre des branches. En sauveur d'animaux devant l'éternel, il s'était approché pour voir pourquoi celle-là était couchée alors que les autres paissaient gaiement. Cerise sur le cupcake, on a eu droit à deux agneaux pour le prix d'un! Ce qui a valu à Ulysse après le pique nique au jardin, la baignade dans la rivière et les agneaux trop choux de déclarer cette journée "la plus belle de sa vie". 

Mais quelle idée géniale on a eu de faire sauter toutes les activités périscolaires du mercredi cette année!! 

Posté par Ecoquillette à 18:15 - Commentaires [0]
Tags : , ,

19 septembre 2017

Weekend à cinq à Sète

201709 weekend à Sète (2)

201709 weekend à Sète (6)

201709 weekend à Sète (3)

201709 weekend à Sète (5)

201709 weekend à Sète (1)

 J'ai un vrai coup de coeur depuis longtemps pour Sète. Cette ville dégage un je-ne-sais-quoi de spécial qui m'enchante. Pour l'instant, il y a encore cet appartement familial en ville qui nous permet d'y passer des weekends de temps en temps. On  le regrettera O combien quand il sera vendu! En attendant, on en profite pour flâner dès qu'on en trouve le temps. 

Apéro sur le port / petit dèj'aux halles/ moultes tielles! / expo Othoniel au CRAC (Centre Régional d'ARt Contemporain) / streeart du MACO (Musée A Ciel Ouvert)

Anecdote du jour-bonjour: on a pris l'apéro à côté de Béatrice Dalle qui a filé du jambon de ses tapas à Ivette. La classe on l'a ou pas. Ivette elle l'a. 

Posté par Ecoquillette à 13:46 - Commentaires [2]
Tags : , ,

16 septembre 2017

Un mercredi au Paradis

201709 jardins des sambucs (3)

201709 jardins des sambucs (1)

2017 jardin des sambucs (1)

201709 jardins des sambucs (4)

2017 jardin des sambucs (2)

201709 jardins des sambucs (2)

2017 jardin des sambucs (5)

2017 jardin des sambucs (12)

201709 jardins des sambucs (8)

2017 jardin des sambucs (3)

2017 jardin des sambucs (11)

2017 jardin des sambucs (4)

2017 jardin des sambucs (6)

2017 jardin des sambucs (7)

2017 jardin des sambucs (10)

201709 jardins des sambucs (7)

Youpi c'est samedi! N'est-ce pas le jour idéal pour te faire un post sur notre journée de mercredi? Peut-être que ça te donnera une idée de sortie pour cet après midi ou pour demain. En fait ce lieu ferme demain soir jusqu'au printemps prochain. Et si jamais tu ne peux pas y aller ce weekend tu dois être bien triste en regardant ces photos... Comme je te comprends! Maisc'est pas grave note le pour l'année prochaine et /ou tes prochaines vacances si tu vis loin. Ce lieu magique, le Jardin des Sambucs, se trouve dans le Cévennes, non loin de Ganges. Regarde .  Armés de notre pique nique, on y est allée pour un mercredi dont Ulysse dira en fin de journée "c'était le plus beau jour de ma vie!". On y était tout seul (t'ai-je déjà dit que je surkiffais l'arrièresaison sans touriste par chez nous? ). Le pied total. on a fini l'après-midi dans la rivière 100 m plus bas. Peut-être la dernière baignade en eau douce de la saison... Un petit arrêt sur le retour dans une coopérative d'agriculteurs pour faire le stock d'oignons doux, de miel, etc. 

Cette sortie est donc absolument validée par toute la famille et nous lui attribuons direct 

Un autre évènement a marqué cette journée mais je te montre ça la prochaine fois pour t'éviter l'overdose de photo.

Posté par Ecoquillette à 12:38 - Commentaires [2]
Tags : ,

12 septembre 2017

Rechute de Dordognite

 IMG_20170810_172203_042

IMG_20170810_200412_400

20170810_162842-EFFECTS

IMG_20170810_195448_39820170805_145859-ANIMATION

Jardin eyrignac dordogneJardin eyrignac dordogne

 Jardin eyrignac dordogne

IMG_20170806_154938_751IMG_20170806_204142_649château bridoire dordogneIMG_20170810_145943_020jardins imaginaire dordogne

20170810_132114IMG_20170810_200722_681
jardin marqueyssac dordogneP1150122

 

Argh. Déjà la rechute. Il fallait s'y attendre en triant les photos... Mais aussi vois-tu, j'ai particulièrement aimé ce séjour en Dordogne. Prends deux fanas de vieilles pierres et de jardins, mets les en Dordogne, tu fais deux heureux (voire quatre si en plus tu payes des glaces). Sur ces photos, dans le désordre : le château de Hautefort et ses jardins, le jardin d'Eyrignac, le château de Bridoire génial pour passer une journée en famille avec des jeux en pagaille, les jardins de l'imaginaire de Terrasson qui m'ont donné il y a bien longtemps envie de faire des études de paysage, et le superbe jardin de Marqueyssac.

Qui a dit que nous étions mono maniaques? Nos enfants l'ont dit... D'aileurs demain, si la météo le permet, je les emmène visiter ...un jardin dans les Cévennes.

Sinon, as-tu vu ce truc de guedin sur ce blog? j'ai réussi à mettre un gif fait par mes petits doigts boudinés! Happy me et auto congratulations!

 

 

Posté par Ecoquillette à 22:40 - Commentaires [0]
Tags : , ,

10 septembre 2017

Déco de chambre d'enfant : deux garçons, chacun son style

IMG_20170723_215206_788Chambre garçon jungle

IMG_20170723_192546_586Quand nous avons commencé à retaper notre maison de village, on s'imaginait bien sûr quelques bambins dans les pattes mais, sans idée précise du nombre, on a entrepris de créer les chambres un peu à la légère en se disant on verra bien. Voilà comment on s'est retrouvé avec une seule chambre de 16 m² pour nos deux garçons. Dans un premier temps c'était plutôt très pratique car ils ont 3 ans et demi de différence et aiment beaucoup jouer ensemble. Puis vint un temps où l'on s'est dit que deux chambres seraient sans doute bientôt souhaitables, pour eux, pour une hypothétique revente... Bref, cette fois-ci on a décidé d'anticiper un peu leur demande.

Dans le cahier des charges, il y avait plusieurs questions/problèmes auxquels, je pense, on a réussi à répondre:

  • les chambres sont petites et les murs ne sont pas droits: pas facile de trouver assez de rangements,
  • les enfants veulent chacun leurs espaces mais veulent aussi de l'espace pour continuer à jouer ensemble,
  • une des deux chambres va être plus sombre car il n'y avait qu'une fenêtre de toit dans la chambre initiale,
  • enfin, le budget, l'éternel problème de tous travaux.

D'abord, il a fallu tout cassé pour tout refaire : cloison, porte, placards, parquet...

IMG_20160802_070912

IMG_20160806_172234

travaux chambres garçons

chambre zen enfant

Les travaux ont commencé en juillet 2016 à la faveur de la motivation estivale mais cette foutue année a bien vite calmé nos ardeurs. Les enfants ont habité un chantier pendant le reste de l'année mais ça valait le coup d'attendre diront-ils plus tard.

Car est arrivé notre coup de boost préféré, celui qui nous fait faire des pas de géants à chaque fois dans l'amélioration de notre tanière: on a programmé un échange de maison pour le mois d'août 2017. Dans ces cas là c'est l'opération commando, on envoie les enfants en vacances et on s'y met à deux avec leur papa en bossant comme des guedins, comme au bon vieux temps des charettes d'archi. Lui au gros oeuvre, moi petite main, peinture, déco et décapsulage de bières.

Je me suis certes chargée de la déco mais les enfants avaient choisi les thèmes de leurs chambresavant de partir en vacance. Chambre zen pour Merlin le plus grand, chambre jungle et animaux pour Ulysse. Imaginez leurs têtes en rentrant !

chambre garçon zen

chambre garçon zen

Pour régler le problème de place, on a fait deux mezzanines symétriques. Le sur mesure s'imposait vu les courbes des murs. ça a été juste mais chacun à son lit en 190 ( un vrai challenge qui s'est joué à 5 cm près!). Sous les lits, chacun dispose d'un grand espace de rangement/cache bordel pour les jouets et les habits dans des étagères de récup. Les rideaux sont églamaent de récup tout comme la vielle échelle de la chambre jungle. Les gardes-corps ont été fait sur mesure par la fabrique à filets

Pour régler le problème d'espace pour jouer, on a bidouillé une grande cloison à galandage de 150cm de large. Les systèmes à galandage coûtent une fortune, surtout si ils sont plus larges qu'une porte standard. L'astuce ici a été de mettre bout à bout deux systèmes de porte coulissante et d'y fixer des grands panneaux en polycarbonate. Outre le prix peu élévé de ce matériau, il crée un second jour très efficace dans la chambre la plus grande.

Pour agrandir encore la chambre jungle qui est la plus petite, j'ai mis plusieurs miroirs encadré en noir côte à côte.Le résultat est bluffant : la chambre à l'air vraiment plus grande, avec un petit effet atelier d'artiste à moindre coût.

Chambre porte galandage

Chambres garçons

PS1: Si vous avez l'oeil averti, vous verrez qu'il reste encore quelques petites finissions en suspend mais croyez moi, ce n'est vraiment rien à côté du chantier qui a régné ici pendant un an!

PS2: je me rends compte que mes photos sont loin d'être parfaites et que depuis que je les ai prises j'ai ajouté plein de détails sympas, surtout dans la chambre de Merlin. Mais à trop attendre, je n'aurais jamais mis ce poste en ligne... Et puis j'applique ainsi une de mes nouvelles devises: mieux vaut imparfait fait, que parfait pas fait!

Posté par Ecoquillette à 23:32 - Commentaires [0]
Tags : , , , ,

04 septembre 2017

Figure imposée

rentrée2017

Et voilà, les bros sont rentrés et tout va bien. Quand je regarde le post de l'année dernière ici, je vois que les cheveux sont plus longs, l'enthousiasme plus grand et ma motivation à moi n'a rien à voir. Quand j'écrivais ces quelques lignes, ces histoires de to do list et de fin de cycle, je voulais croire que ça irait mais j'étais loin de m'imaginer tout ce que j'allais devoir traverser.

Aujourd'hui tout va mieux et je n'écris pas ça parce que je veux y croire mais parce que c'est bien le cas. Je retrouve peu à peu l'envie au travail. Je suis en bonne forme. J'ai plein de nouveaux projets. Et je vais pouvoir profiter des enfants un maximum le mercredi. Bref, même si je redoute un peu la reprise du train train quotidien, quand j'y pense je sais que ce train train sera inévitablement plus serein et agréable qu'avant. De là a dire que toutes ces emmerdes ont été une chance, il n'y a qu'un (petit) pas...

Posté par Ecoquillette à 22:46 - Commentaires [0]
Tags : ,